Profiter de la période des fêtes pour mieux raccrocher !

Fetes_Creacor-FR

Le temps des fêtes approche à grands pas et encore une fois la plupart d’entre nous devront prendre des bouchées doubles afin de pouvoir cocher tout ce qui se retrouve sur cette inépuisable liste de choses à faire. C’est donc normal qu’arrivés au jour de Noël nous soyons encore sous l’effet de l’adrénaline. Si vous êtes parmi les chanceux qui pourront profiter de plusieurs jours de congé durant la période des fêtes, vous pourriez alors être victime du phénomène « je ne décroche pas par peur de trouver plus difficile de raccrocher! »

Il peut effectivement être très profitable d’utiliser ce temps pour continuer à prendre ses courriels à distance et faire du ménage dans ses dossiers. Mais quel effet cela a-t-il sur votre vie privée?

Il s’avère qu’en laissant insidieusement entrer les tracas de sa sphère professionnelle dans sa sphère privée on se désintéresse tranquillement de ce qui faisait auparavant notre bonheur. Le ski de fond… nah, visiter tante Gertrude… bof, cuisiner… pas faim… prendre sa tablette et lire un article concernant son domaine d’expertise… ouais! Et cet article vous mènera vers un autre article qui vous transportera sur le site d’un compétiteur pour finalement aboutir sur le profil LinkedIn d’un ancien collègue et… tadam… vous lèverez la tête, il fera déjà noir dehors et vous aurez passé la moitié de votre journée de congé à vous intéresser à votre sphère professionnelle plutôt qu’à votre sphère personnelle.

Le meilleur truc pour pouvoir VRAIMENT décrocher est de PLANIFIER vos activités et vous ENGAGER auprès des personnes concernées par l’activité. Ainsi, vous éviterez de vous retrouver à 17 h le 26 décembre et vous dire : « Oh, mais je n’ai vraiment rien fait aujourd’hui et j’ai passé la journée sur le iPad ».

Loin de vouloir jouer les puristes de l’équilibre de vie, voici quelques indicateurs qui vous permettront de porter un regard éclairé sur votre capacité à décrocher :

  1. Après avoir entendu le retentissement d’une notification, je suis capable d’attendre plus que cinq minutes avant de consulter mon téléphone (qui n’est jamais très loin);
  2. J’ai apporté mon ordinateur portable et je consulte ma boîte de courriels de temps en temps;
  3. J’envisage de partir quelques jours dans une région éloignée et même si je sais que le réseau Internet n’est pas super efficace, j’arrive à dormir quand même;
  4. J’envisage de pratiquer quelques activités culturelles ou sportives avec mes amis et/ou ma famille;
  5. Je suis vraiment impatient à l’idée de pouvoir enfin terminer la dernière saison de Homeland, The House of Cards et Game of Thrones.

Vous avez répondu positivement à la plupart de ses affirmations, ne vous en faites pas, vous consulterez assurément vos courriels et vous vous laisserez certainement tenter par quelques tâches professionnelles. Mais rassurez-vous, ceci n’aura pas de réel impact sur votre vie privée puisque vous êtes capable de faire preuve d’un certain détachement.

Ce qu’il est important de garder à l’esprit est que le temps que vous prenez à l’extérieur du bureau vous appartient totalement! Alors, à vous de le gérer comme vous le souhaitez!